— Publié le 6 septembre 2013

Istanbul veut écrire l’histoire

JO 2020

Istanbul a bien “l’intention d’écrire l’histoire” en obtenant l’organisation des Jeux d’été de 2020, a insisté vendredi son comité de candidature. Hasan Arat, le patron d’Istanbul 2020, est convaincu que samedi sera “le jour le plus important de la République de Turquie. Ce seront les premiers Jeux en Turquie, dans une toute nouvelle culture, dans une toute nouvelle partie du monde pour le mouvement olympique, les premiers Jeux sur deux continents, les premiers Jeux dans une région du monde à majorité musulmane, et dans un pays dont plus de la moitié de la population a moins de 25 ans.” Selon Hasan Arat, la métropole turque, qui est “depuis des millénaires le carrefour où se rencontrent les civilisations”, a beaucoup de choses à apporter au mouvement olympique, comme les Jeux olympiques ont beaucoup à lui apporter.