— Publié le 6 mai 2021

Intel confirme son tournoi en marge des Jeux de Tokyo

Esport

C’est officiel : une compétition d’eSport se déroulera bien en marge des Jeux de Tokyo. Elle sera organisée, comme annoncé avant le report de l’événement olympique, par Intel, l’un des partenaires mondiaux du CIO au sein du programme TOP. Le géant américain l’a annoncé mercredi 5 mai via un communiqué. L’Intel World Open se présentera comme un tournoi par équipes de nations, limité à deux jeux électroniques, Rocket League et Street Fighter V. Mais, crise sanitaire oblige, il se déroulera intégralement en ligne, sans la moindre présence des finalistes au Japon, comme prévu initialement. Les équipes et joueurs représenteront leurs pays ou régions, selon les zones géographiques. Ils s’affronteront d’abord en deux étapes qualificatives, du 1er juin au 4 juillet, avant des phases finales pour désigner les vainqueurs (11 au 14 juillet pour Rocket League, 16 au 21 juillet pour Street Fighter V). En jeu, deux pactoles de 250 000 dollars chacun. L’organisation par Intel de ce World Open à la sauce légèrement olympique avait semblé menacée par l’annonce récente du lancement par le CIO de la première édition de ses Olympic Virtual Series. Les deux compétitions se dérouleront finalement en parallèle.