— Publié le 18 novembre 2021

Héritage, collaboration et succès commercial

Los Angeles 2028

L’heure est toujours au virtuel entre le CIO et Los Angeles 2028. La commission de coordination des Jeux de 2028 a tenu sa première réunion de l’année 2021, mercredi 17 novembre, avec les organisateurs américains. Mais elle l’a fait sans avoir à se déplacer dans la ville californienne. Les échanges entre les deux parties se sont tenus en ligne, en visioconférence. Habituellement étirée sur 2 ou 3 jours, la “visite” de la commission de coordination a ainsi pu être bouclée en une seule journée. A un peu moins de sept ans de l’événement, la préparation avance à un rythme encore mesuré à Los Angeles. Mais le comité d’organisation, dirigé depuis quelques mois par Kathy Carter, compte déjà une centaine de personnes. Les représentants du CIO, conduits par la vice-présidente Nicole Hoevertsz, l’ont relevé au terme de la réunion : LA 2028 avance et progresse. Avec trois priorités : l’héritage, la collaboration et le succès commercial. “LA28 a énormément progressé, avec le déploiement du programme sportif pour la jeunesse PlayLA et la création de sa commission des athlètes, explique Nicole Hoevertsz. Nous devons également saluer le soutien apporté par LA28 à l’intégration du nouveau prestataire de services d’hospitalité, On Location, pour les futures éditions des Jeux olympiques et paralympiques jusqu’en 2028. Compte tenu de tout ce que LA28 a accompli jusqu’ici, nous avons l’intime conviction que les efforts que nous déployons ensemble permettront d’offrir une expérience olympique inoubliable en 2028.” Pour rappel, le lancement d’un programme sportif pour la jeunesse, baptisé PlayLA, figurait dans l’accord conclu entre le CIO et LA 2028 au moment du double vote pour les Jeux de 2024 et 2028. Il est financé par les deux parties à hauteur de 160 millions de dollars pendant toutes les années précédant les Jeux. Au rayon marketing, les Californiens ont déjà lancé la mécanique. Plusieurs accords de partenariat ont été signés au cours des 12 derniers mois, notamment avec Comcast, Deloitte et Salesforce. Objectif annoncé : 2,5 milliards de dollars de recettes en sponsoring.