— Publié le 9 août 2022

Hamilton tout proche de la victoire

Jeux du Commonwealth

Les Canadiens ne crient pas encore victoire, mais ils mettent déjà le champagne au frais. Sauf retournement de situation, l’édition du Centenaire des Jeux du Commonwealth se déroulera en 2030 à Hamilton, dans l’Ontario. Louis Frapporti, le responsable de la candidature d’Hamilton, l’a expliqué à Reuters : le projet canadien a obtenu le soutien des gouvernements fédéral et provincial, et aucune autre ville n’a formellement exprimé son intention de recevoir l’événement multisport. La Fédération des Jeux du Commonwealth (CGF) devrait donc attribuer l’an prochain l’édition 2030 à Hamilton, où s’était tenue 100 ans plus tôt la première édition du rendez-vous sportif. Il portait alors le nom des Jeux de l’Empire britannique, et rassemblait seulement six sports : athlétisme, boxe, boulingrin (un jeu de boules pratiqué sur gazon), aviron, natation et lutte. “Sans vouloir nous porter la poisse, nous sommes clairement le favori, ne serait-ce que parce que nous avons investi beaucoup de temps et d’énergie pour élaborer notre proposition, a expliqué le Canadien. Le seul autre pays dont nous entendons parler est la Nouvelle-Zélande. Mais ce que nous comprenons, c’est que nous sommes tellement en avance sur eux en termes de préparation d’une candidature qu’ils sont plus susceptibles d’être intéressés par 2034 que par 2030.” Le budget prévisionnel des Jeux du Commonwealth 2030 à Hamilton avait été fixé à 1,5 milliard de dollars canadiens (1,14 milliard d’euros au cours actuel), mais il a été ramené à 1 milliard de dollars, soit à peu près le même coût que celui des Jeux de Birmingham 2022. Il prévoit une contribution du secteur privé de 250 à 500 millions de dollars. En tête de liste des constructions, le village des athlètes et la rénovation du FirstOntario Centre, une enceinte extérieure située au centre-ville de Hamilton. Les deux réalisations seraient financées par des partenaires privés.