— Publié le 20 octobre 2021

Gianni Infantino va écouter Thomas Bach

Football

L’heure est au dialogue pour Gianni Infantino et pour la FIFA dans le dossier très controversé d’un Mondial de football une année sur deux. En visite en Amérique du Sud, le président de l’instance internationale a profité d’une étape en Argentine, en début de semaine, pour évoquer une nouvelle fois son projet. “J’avais moi-même refusé d’organiser une Coupe du Monde tous les deux ans, car cela reviendrait à modifier un dogme, a-t-il reconnu. Mais en menant une analyse complète et approfondie, on comprend les bénéfices qu’il serait possible de retirer d’une telle évolution du calendrier.” Gianni Infantino a également répété sa promesse d’une décision dans les prochaines semaines, à coup sûr avant la fin de l’année. Dans l’intervalle, il se dit résolu à écouter toutes les parties prenantes, dont les associations continentales et le… CIO. “Nous écouterons le président du CIO et toutes les associations pour compléter notre analyse, a assuré le président de la FIFA lors de sa visite en Argentine. Je veux obtenir un consensus entre tous les facteurs impliqués dans le football.” Réunie en fin de semaine passée à Athènes, la commission exécutive du CIO s’est déclarée très concernée par le projet de la FIFA d’organiser le Mondial de football toutes les années paires. Elle a notamment appelé à une vaste consultation de toutes les parties impliquées. Un porte-parole de l’instance olympique a confirmé que Gianni Infantino, qui est membre du CIO, n’avait jamais évoqué avec Thomas Bach son projet d’une refonte du calendrier international avant de le rendre public.