— Publié le 7 janvier 2020

Généreuse Russie

AMA

Son avenir à court terme s’écrit encore au conditionnel, mais le sport russe reste l’un des premiers contributeurs à l’effort mondial de lutte contre le dopage. Selon le site sports.ru, la Russie devrait contribuer en 2020 pour un peu plus d’un million de dollars au budget de l’Agence mondiale antidopage (AMA). En 2019, elle a versé la somme très respectable de 946 747 dollars. Au cours de cette même année, les plus gros contributeurs au budget de l’AMA ont été les États-Unis (2 531 651 dollars), le Japon (1 502 800 dollars + 163 312 dollars à titre de contribution volontaire), et le Canada (1 256 826 dollars).