— Publié le 8 septembre 2020

France 2023 a bouclé son programme de marketing

Rugby

La passion et l’attrait pour le rugby sont-ils plus forts que la crise sanitaire ? Selon son directeur général, Claude Atcher, la Coupe du Monde 2023 en France a déjà bouclé son programme de marketing national. A trois ans de l’événement, elle a atteint son objectif d’attirer huit sponsors principaux. Mais les organisateurs français entendent bien jouer à fond la carte du suspense en distillant leurs noms au compte-gouttes. Après avoir déjà révélé l’identité du premier, GL Events, ils ont profité d’une conférence de presse organisée lundi 7 septembre à Paris pour en dévoiler deux autres : la SNCF et le loueur Loxam. Tout comme GL Events, les deux entreprises deviennent “sponsor officiel” de la Coupe du Monde 2023 en France. Le montant des contrats n’a pas été précisé, mais ils se situeraient selon les experts entre 5 et 10 millions d’euros. La SNCF ne se contentera pas de transporter les équipes qualifiées, elle fait également voyager un train promotionnel dans toute la France, dont les dix villes du tournoi (Lille, Saint-Denis, Paris, Nantes, Saint-Etienne, Lyon, Bordeaux, Toulouse, Nice et Marseille). Une quinzaine de fournisseurs et de supporteurs officiels viendront s’ajouter aux huit partenaires de premier rang, a expliqué Claude Atcher, le directeur du comité d’organisation, précisant que les huit sponsors principaux étaient tous des sociétés françaises. Par ailleurs, les organisateurs français ont dévoilé lundi 7 septembre leurs principaux engagements autour de l’événement : le respect et la protection de l’environnement, l’éducation, la formation et l’emploi, enfin la santé.