— Publié le 23 octobre 2020

Feu vert pour la SOLIDEO

Paris 2024

Feu vert pour les travaux de construction d’un échangeur autoroutier pour l’accès au futur village des athlètes des Jeux de Paris 2024. La cour administrative a rejeté, jeudi 22 octobre, la requête déposée par plusieurs associations de riverains de Seine-Saint-Denis qui demandaient son annulation. La SOLIDEO, en charge de la livraison des ouvrages olympiques, va donc pouvoir avancer. Le projet d’aménagement des échangeurs autoroutiers à Saint-Denis, dans les quartiers Pleyel (autoroute A86) et Porte de Paris (Autoroute A1), était en suspens depuis le mois de mai dernier. En cause, un recours en référé de plusieurs associations de riverains, qui estimaient que les travaux risquaient de mettre en danger la santé des habitants. Mais la cour administrative de Paris a jugé que “les inconvénients relevés par les requérants, en particulier en ce qui concerne les nuisances sonores et la qualité de l’air pour certains riverains, qui sont inhérents à de tels niveaux de voirie, ne peuvent être regardés comme excessifs par rapport à l’intérêt que l’opération présente et ne lui retirent pas son caractère d’intérêt général.” Fin de l’histoire, donc. Réaction de Coline Robert, l’avocate de l’une des associations de riverains, citée par l’AFP : “C’est une décision absolument scandaleuse. Les dossiers de ce type-là passent au nom des JO alors que les conséquences du projet sont manifestes ».