— Publié le 11 avril 2022

Drogba en candidat rassembleur

Football

La fin du tunnel est proche pour le football ivoirien. Reportée à plusieurs reprises depuis deux ans en raison d’un imbroglio sur le système de parrainage des candidats, l’élection à la présidence de la fédération (FIF) devrait finalement avoir lieu le 23 avril. Elle mettra aux prises six candidats, dont les noms ont été validés par le Comité de normalisation de l’instance. Parmi eux figurent Didier Drogba, l’ancien attaquant vedette de la sélection nationale. Les cinq autres postulants sont Yatte Ellele Jean-Baptiste, Arnaud Aka, Laurent Kouakou, Idriss Diallo et Sory Diabaté. Didier Drogba a tenu un discours très rassembleur, samedi 9 avril, après avoir déposé sa candidature au siège de la fédération. “Ma candidature est celle de l’unité, a suggéré l’ex attaquant de Chelsea. Je veux rester dans la dynamique de l’essor du football ivoirien insufflé par le chef de l’Etat il y a de cela 10 ans. La délivrance du football ivoirien, c’est pour le 23 avril. Si au soir du 23 avril je suis élu président de la FIF, je tendrai la main aux autres candidats pour travailler ensemble.” Faute de pouvoir se doter d’une nouvelle gouvernance, la FIF avait été mise sous tutelle par la FIFA en décembre 2020. Elle était gérée depuis cette date par un Comité de normalisation, présidé par Mariam Dao Gabala. Cette dernière quittera son poste samedi 23 avril, à l’issue du scrutin présidentiel.