— Publié le 27 juin 2013

Discorde cubaine

Athlétisme

Le torchon brûle entre le Cubain Dayron Robles, le champion olympique du 110 m haies en 2008, et sa fédération d’athlétisme. L’affaire remonte au mois de janvier dernier, lorsque le hurdleur avait fait part à la Fédération cubaine de son désir d’émancipation et de renoncer à toute sélection en équipe nationale. Mais sa décision de participer au meeting de Turin, le 8 juin, sans l’aval de La Havane, avait provoqué une mesure de rétorsion. Cuba lui avait alors retiré sa licence et fait savoir à l’IAAF, la Fédération internationale, que le champion olympique n’avait plus l’autorisation de courir. Robles, 26 ans, a contourné cette interdiction en obtenant une licence auprès du club de l’AS Monaco. Présent à Reims, pour le meeting champenois, l’athlète a renvoyé sa fédération nationale à ses “erreurs”. « Les erreurs qu’ils ont commises pendant des années, on ne peut pas les cacher”, a i-t-il expliqué. Avant de poursuivre : « Ils veulent cacher le soleil avec un doigt. »