— Publié le 22 août 2022

Dîners et parties de golf

Tokyo 2020

Les révélations continuent dans l’affaire de présumée corruption liée aux Jeux de Tokyo 2020. Selon plusieurs sources “proches du dossier“, Haruyuki Takahashi (photo ci-dessus), ex membre du conseil d’administration de Tokyo 2020, et l’entreprise de vêtements Aoki Holdings, partenaire officiel des Jeux, ont entretenu des relations très proches et très régulières jusque peu de temps avant le début de l’événement olympique. Haruyuki Takahashi et Hironori Aoki, le fondateur et ancien président de la société à son nom, se rencontraient fréquemment dans un restaurant de Tokyo appartenant au premier des deux hommes. Ils jouaient également souvent au golf ensemble. Au cours de son enquête, l’équipe du procureur chargé du dossier a découvert que Aoki Holdings s’appuyait régulièrement sur Haruyuki Takahashi pour ses opérations commerciales et de promotion de sa collection olympique. La marque japonaise aurait notamment demandé à l’ancien patron de l’agence Dentsu des projections sur les ventes liées aux Jeux de Tokyo, afin de pouvoir ajuster la production de ses costumes et vestes officiels. Haruyuki Takahashi continue de nier les soupçons de corruption. Il répète que les versements reçus de la part d’Aoki par son cabinet de conseil, d’un montant total de près de 380 000 dollars, n’avaient rien à voir avec les Jeux de Tokyo, mais constituaient une “compensation pour des conseils, notamment sur l’activité golfique“.