— Publié le 15 juillet 2020

Didier Drogba en situation défavorable

Football

Coup dur pour Didier Drogba. L’ancien joueur international, passé notamment par Chelsea et l’Olympique de Marseille, est candidat à la présidence de la Fédération ivoirienne de football (FIF). Mais sa campagne a subi un échec avec le refus de l’Association des footballeurs ivoiriens (AFI) de soutenir sa candidature. “À la majorité de ses membres, le conseil a décidé d’accorder le parrainage de l’AFI à la liste conduite par Idriss Diallo”, annoncé l’AFI dans un communiqué, mardi 14 juillet. Les joueurs se rangent donc dans le camp d’Idriss Diallo, l’actuel vice-président de la FIF. Selon le communiqué de l’AFI, les deux tiers des délégués de l’association des joueurs ont recommandé, lors d’une réunion organisée en fin de semaine passée, de soutenir Idriss Diallo. Parmi eux, un certain nombre d’anciens internationaux ivoiriens, dont Bonaventure Kalou, Cyril Domoraud, Ahmed Ouattara et Aruna Dindane. A l’évidence, la campagne pour la présidence de la Fédération ivoirienne divise les joueurs, actuels et passés. A la différence de l’AFI, les deux frères Touré, Yaya et Kolo, ont publiquement accordé leur soutien à Didier Drogba. “Des joueurs ivoiriens évoluant en Europe s’inquiètent de la situation actuelle et ne comprennent pas pourquoi l’AFI ne semble pas vouloir donner son parrainage à Didier Drogba”, a expliqué Yaya Touré. Pour Didier Drogba, la situation devient critique, à moins de deux mois d’une élection prévue le 5 septembre. Il lui faut en effet obtenir le parrainage d’au moins un des cinq groupements associés à la FIF. Mais quatre d’entre eux ont déjà choisi un autre candidat. L’AFI et l’Amicale des entraîneurs soutiennent Idriss Diallo. L’Association des anciens joueurs et l’Amicale des arbitres se rangent dans le camp du président de la Ligue, Sory Diabaté. L’Amicale des médecins, de son côté, n’a pas encore donné son parrainage. S’il n’obtient pas son soutien, Didier Drogba devra renoncer à sa candidature.