— Publié le 9 juin 2021

Deux membres donnent leur démission

CIO

Qu’on se le dise : deux membres de plein droit du CIO ont décidé de renoncer à leur statut, laissant leurs places libres pour deux nouveaux entrants. Le prince héritier Frederik du Danemark et la skieuse de fond américaine Kikkan Randall (photo ci-dessus) ont rendu leurs cartes. L’un et l’autre ont évoqué des raisons personnelles. Leurs démissions ont été acceptées par la commission exécutive du CIO, réunie depuis mardi 8 juin pour la dernière fois avant les Jeux de Tokyo. Le prince Frederik, membre du CIO depuis 2009, réélu pour huit années supplémentaires en 2017, a expliqué vouloir se concentrer sur ses fonctions officielles au Danemark. L’Américaine Kikkan Randall, élue à la commission des athlètes lors des Jeux de Pyeongchang en 2018, a cité elle aussi des raisons personnelles. “Des circonstances personnelles malheureuses et imprévues font qu’il m’est difficile de consacrer l’énergie et l’attention nécessaires pour remplir mon rôle au sein du CIO à un niveau conforme à mes valeurs”, a-t-elle écrit dans sa lettre de démission, adressée à Thomas Bach. Avec ces deux départs, le CIO compte désormais 101 membres. Mais leurs sièges ne devraient pas rester longtemps vides. La commission de l’élection des membres doit proposer dès cette semaine une liste de noms à la commission exécutive. Les deux élus pourraient être intronisés lors de la prochaine session, prévue à Tokyo avant l’ouverture des Jeux d’été.