— Publié le 13 octobre 2021

Deux jeunes femmes à l’honneur

CIO

Une nouveauté dans l’univers olympique et paralympique. Le prix Visa, initié par l’entreprise américaine membre du programme TOP du CIO, est décerné pour la première fois cette année. Il célèbre “les moments forts des Jeux olympiques et paralympiques en dehors de l’aire de compétition, des moments qui témoignent des qualités d’amitié, d’inclusion, d’acceptation et de courage“. Un moment est choisi par le public, via un vote en ligne, pour chacun des deux événements. Avec, à la clef, un chèque de 50 000 dollars. Mais, surprise, le lauréat n’empoche pas la somme versée par Visa. Il doit désigner une organisation caritative qui en sera bénéficiaire en son nom. Le CIO a dévoilé mardi 12 octobre la première promotion de ce nouveau prix. Pour les Jeux olympiques de Tokyo, la skateuse brésilienne Rayssa Leal, 13 ans, a été choisie par les fans, “en raison de l’esprit sportif dont elle a fait preuve envers ses adversaires à Tokyo.” La jeune athlète a choisi de reverser son prix de 50 000 dollars à l’organisation brésilienne Social Skate, très active auprès des jeunes dans le quartier de Calmon Viana, dans la ville de Poá à São Paulo. Pour les Jeux paralympiques, la lauréate est la lanceuse de javelot néo-zélandaise Holly Robinson, titrée aux Jeux de Tokyo en classe F46. Elle a séduit les votants “pour avoir généreusement remercié les officiels de la compétition et les avoir inclus dans la cérémonie des vainqueurs.” Holly Robinson a fait le choix de la mission de Ronald McDonald House South Island, en Nouvelle-Zélande, destinée à créer, trouver et soutenir des programmes qui améliorent directement la santé et le bien-être des enfants et de leurs familles. Le prix Visa reviendra pour les Jeux olympiques et paralympiques d’hiver de Pékin 2022.