— Publié le 5 mai 2022

Cuba perd un champion olympique

Lutte

L’exode continue. L’Institut cubain des sports a révélé mercredi 4 mai que l’un de ses lutteurs avait fait défection à l’occasion des championnats panaméricains, organisés à partir de ce jeudi 5 mai au Mexique. Pas le moindre, puisqu’il s’agit d’un champion olympique, Ismael Borrero (photo ci-dessus), sacré aux Jeux de Rio en 2016 en moins de 59 kilos, également double champion du monde (2015 et 2019). Le lutteur cubain, âgé de 30 ans, a fait défection dès l’arrivée de l’équipe nationale à Acapulco. Selon le site officiel de l’Institut cubain des sports, la décision d’Ismael Borrero “constitue une grave preuve d’indiscipline au sein du système sportif cubain, et laisse de côté les objectifs de son équipe dans cette compétition et les quatre ans de travail en prévision des Jeux olympiques de Paris 2024“. La défection du lutteur intervient à un moment où Cuba est frappée par un exode migratoire sur fond de grave crise économique, conséquence de la pandémie de COVID-19 et des sanctions américaines. Cet exode n’a pas épargné le sport de haut niveau. Peu avant les Jeux de Tokyo, le jeune triple-sauteur Jordan Diaz a pris la fuite. En fin d’année passée, la moitié de l’équipe de baseball pour le Mondial des moins de 23 ans a fait défection au Mexique. En mars dernier, un autre champion olympique, Fernando Dayan Jorge, sacré aux Jeux de Tokyo 2020 en canoë-kayak (C2 1000 m), a abandonné à son tour l’équipe nationale en profitant d’un stage de préparation à Mexico.