— Publié le 8 avril 2021

Cinq heures pour tout vendre

France 2023

Le succès populaire de la Coupe du Monde de rugby 2023 en France se confirme. Les organisateurs ont lancé mardi 6 avril à 18 heures tapantes la deuxième phase de vente des places, dédiée aux packs pour le grand public. Pas moins de 350 000 billets ont été mis en vente pour les fans du monde entier. Selon le comité d’organisation, ils ont trouvé preneurs en mois de cinq heures. Claude Atcher, le directeur général France 2023, explique dans un communiqué : « Ces 350 000 billets vendus en un temps record confirment l’intérêt mondial pour cette Coupe du Monde de rugby. Nous avons répondu à l’attente des supporters français et internationaux, aussi bien au niveau des produits proposés que des prix pratiqués. » La demande a été tellement importante que, à l’image de la première phase, les serveurs ont rapidement été saturés. Seulement une heure après l’ouverture, certains packs équipes n’étaient déjà plus disponibles, dont ceux de la France, l’Angleterre, le Japon et la Nouvelle-Zélande. « Il ne reste que des packs Afrique du Sud, Argentine, Australie, Ecosse, Fidji, Irlande, Italie et Galles », a prévenu le comité d’organisation de France 2023 mardi 6 avril à 19 h 00. Les déçus de ces deux premières phases pourront tenter une nouvelle fois leur chance à l’automne 2021, lorsqu’une autre salve de billets pour les phases de poule, mais aussi pour les phases finales, sera disponible pour le grand public.