— Publié le 3 octobre 2014

Braillard se penche sur l’éthique

France

Après le statut des sportifs de haut niveau, le secrétaire d’Etat français aux Sports, Thierry Braillard, s’attaque à un autre dossier d’importance: les paris truqués. Il signé à Strasbourg, jeudi 2 octobre, la convention du Conseil de l’Europe contre la manipulation des compétitions sportives. La France devient ainsi le 16e pays à prendre part à la lutte européenne contre les matchs et les paris truqués. Cette convention “donnera encore plus de force à ce que nous avons déjà fait en France, a déclaré Thierry Braillard. Aujourd’hui, je crois qu’il est important qu’on travaille sur l’éthique dans le sport. L’idée est que l’exemple français se propage dans d’autres pays et on espère que tout le monde signera cette convention.” Signé par l’Allemagne, l’Arménie, l’Azerbaïdjan, la Bulgarie, le Danemark, la Finlande, la Géorgie, la Grèce, la Lituanie, le Monténégro, la Norvège, les Pays-Bas, la Russie, la Serbie et la Suisse, le traité entrera en vigueur en France et dans les Etats signataires, une fois ratifié par les Parlements. Il engage les pays à créer des normes pénales efficaces, à réaliser une entraide judiciaire transfrontalière et à promulguer des recommandations aux fournisseurs de paris sportifs.