— Publié le 22 février 2016

Bataille contre les paris truqués

CIO

Le CIO passe à la vitesse supérieure dans sa lutte contre la manipulation des compétitions et la corruption. Sa responsable “éthique et conformité”, Pâquerette Girard-Zappelli, a participé à un atelier intitulé “Lancer des initiatives européennes pour lutter contre les trucages de matchs” organisé à Bruxelles par la Commission européenne et auquel ont participé des membres du Parlement européen. L’occasion de présenter aux élus du continent le point de vue du mouvement olympique. Le CIO s’est associé à l’un des projets de la commission européenne, “Maintenir la criminalité en dehors du sport – Ensemble contre la manipulation des compétitions sportives”. Ce projet, d’une durée de 18 mois et placé sous la conduite du Conseil de l’Europe, vise à collecter des informations actualisées sur les trucages de matchs et les réglementations des États membres en matière de paris; aider les pays à appliquer la Convention du Conseil de l’Europe sur la manipulation des compétitions sportives et à mettre en place des structures nationales appropriées grâce à une aide pratique et technique, par le biais de séminaires régionaux, de visites d’étude et de missions d’experts; promouvoir l’échange international d’informations et de meilleures pratiques, notamment par le biais d’un réseau de points de contact nationaux; et enfin promouvoir la signature et la ratification de la Convention du Conseil de l’Europe. Aux Jeux de Rio 2016, le CIO coopérera avec les autorités de répression brésiliennes dans une unité conjointe de renseignements en matière d’intégrité pour surveiller tous les sports afin de détecter d’éventuelles manipulations de compétitions.