— Publié le 17 mars 2022

Anne Hidalgo s’exprime sur la Russie

Paris 2024

L’invasion de l’Ukraine par l’armée russe aura-t-elle un effet sur les Jeux de Paris 2024 ? Interrogé pendant les Jeux paralympiques de Pékin 2022, Tony Estanguet, le président du comité d’organisation, avait répondu que la question était prématurée. Anne Hidalgo, la maire de Paris, ne dit pas le contraire. Mais la candidate socialiste à l’élection présidentielle n’écarte pas la possibilité d’une absence de la Russie du prochain rendez-vous olympique. “Pour moi, les Jeux olympiques font aussi partie du monde de la géopolitique, a-t-elle expliqué à l’agence Reuters. Ce qui se passe aujourd’hui ne place pas réellement la Russie dans le camps des pays pacifiques“. Mais Anne Hidalgo se refuse à suggérer une date à partir de laquelle il sera opportun d’envisager une exclusion de la Russie des Jeux de Paris 2024. “Je suis très pragmatique et nous prendrons une décision le moment venu. C’est tout, dit-elle. Vladimir Poutine enfreint le droit international, il ne reconnaît pas l’existence du droit international…. Nous devrons prendre cela en compte“. La Russie est déjà suspendue pour deux ans du mouvement olympique, mais sa période de purgatoire se terminera normalement en décembre 2022. Elle pourrait alors prétendre à une participation en tant que nation aux Jeux de Paris 2024. La décision de son exclusion reviendrait au CIO.