— Publié le 15 avril 2022

Alex Gilady est décédé

CIO

Un “historique” du mouvement olympique vient de disparaître. Le CIO a annoncé jeudi 14 avril, par un long communiqué en forme d’hommage, le décès de l’Israélien Alex Gilady. Il s’est éteint mardi 12 avril dans un hôpital londonien, où il était soigné pour un cancer. Il était âgé de 79 ans. Pionnier de la télévision aux Jeux olympiques, Alex Gilady avait d’abord été commentateur sportif (1968), puis chef des sports (1975), chargé des opérations spéciales à la télévision (1977), vice-président (1981-1996), et enfin premier vice-président de NBC Sports. Devenu membre du CIO en 1994, il avait notamment été vice-président de la commission de coordination des Jeux de Tokyo 2020, après avoir siégé à la commission de coordination des Jeux d’Athènes 2004, Londres 2012 et Rio 2016. Il appartenait également à cette même commission pour les Jeux de Paris 2024. L’ancien joueur de football et de basket, passé notamment par l’École navale “Mevo’ot Yam” à Michmoret, était également membre du conseil d’administration de la Chaîne olympique du CIO. Durant sa longue carrière de dirigeant sportif, Alex Gilady avait assumé d’autres rôles dans l’administration sportive, en tant que président de la commission de télévision de l’IAAF entre 1985 et 2008, et président du conseil de télévision de la FIBA entre 2004 et 2019. En 2017, Alex Gilady avait été contraint de démissionner de son poste de président de Keshet Media Group, l’un des principaux émetteurs de télévision en Israël, à la suite d’allégations de harcèlement sexuel et de viol. Il avait alors déclaré abandonner temporairement sa fonction présidentielle pour laver son nom “d’accusations infondées” et se consacrer à sa défense. Il a poursuivi en diffamation ses accusatrices, anciennes journalistes à la télévision, avant de finalement conclure un accord.