— Publié le 9 août 2021

Polémique post-olympique au Brésil

Tokyo 2020

Avec un bilan de 21 médailles, dont 7 en or, le Brésil a réussi ses Jeux de Tokyo. Mais la quinzaine olympique a pris fin sur fond de polémique. En cause : la décision de la Confédération brésilienne de football (CBF) de demander aux joueurs de l’équipe masculine, sacrée championne olympique après sa victoire sur l’Espagne, de ne pas porter les tenues officielles de la délégation à la cérémonie du podium. Les médaillés d’or se sont présentés avec leurs maillots Nike, leur veste de survêtement enroulée autour de la taille, alors que l’équipementier officiel du comité olympique brésilien (COB) est la marque chinoise Peak Sport. Les joueurs ont ensuite expliqué qu’ils avaient simplement respecté les directives de leur fédération. “Le COB désavoue l’attitude de la Confédération brésilienne de football (CBF) et des joueurs de l’équipe nationale lors de la cérémonie de remise des prix, a déclaré le comité national olympique dans un communiqué. Nous annoncerons bientôt  les mesures qui seront prises pour préserver les droits du mouvement olympique, des autres athlètes et de nos sponsors.” La délégation brésilienne était équipée par Nike aux Jeux de Londres 2012 et Rio 2016.