— Publié le 15 avril 2021

Le monde médical exprime ses inquiétudes

Tokyo 2020

Inquiétant. A 100 jours du début des Jeux de Tokyo, le monde médical japonais ne cache pas ses craintes de voir l’événement olympique tourner au désastre sanitaire. Le président de l’Association médicale de Tokyo, Haruo Ozaki, l’a confié au quotidien Sports Hochi : “Si les cas d’infection continuent d’augmenter, il sera difficile d’organiser les Jeux olympiques dans leur forme actuelle avec des athlètes venant de tous les pays, même s’il n’y a pas de public”. Le scientifique japonais a ensuite enfoncé le clou sur sa page Facebook, répétant ses craintes : “De mon point de vue de responsable médical, je dirais que la tenue des Jeux est vraiment difficile. J’aimerais vraiment que les organisateurs présentent des mesures concrètes.” Haruo Ozaki n’est pas le premier expert japonais à exprimer son inquiétude quant aux risques que feront peser les Jeux sur la situation sanitaire au Japon. Mercredi 14 avril, l’Australien John Coates, vice-président du CIO et président de la commission de coordination des Jeux de Tokyo, a pourtant répété une nouvelle fois sa confiance et son optimisme. “Tokyo est la ville la mieux préparée de l’histoire des Jeux”, a-t-il insisté.