Tokyo 2020 - 21/01/2020

Le WWF exprime ses doutes et son inquiétude

Les Jeux de Tokyo 2020 sont-ils irréprochables sur la question du développement durable ? A en croire le WWF, ils en seraient très loin. L’ONG internationale a exprimé ouvertement son inquiétude, lundi 20 janvier, pointant notamment des manques sur les normes d’approvisionnement en certains produits, dont le bois, le poisson, le papier et l’huile de palme. Dans un communiqué, le WWF relève que le comité d’organisation des Jeux de Tokyo 2020 a adopté « des protocoles qui sont très en deçà des normes de durabilité acceptées au niveau mondial. » L’organisation environnementale explique avoir adressé un courrier en ce sens au CIO, où elle lui demande d’exiger des organisateurs japonais de publier le détail de leurs achats, notamment l’origine des produits et leur certification. Toujours selon le WWF, le comité d’organisation aurait « peu tenu compte » des recommandations des experts sur les protocoles d’approvisionnement. Commentaire très critique de Ron Tsutsui, le directeur général de WWF pour le Japon : « Si les Jeux olympiques de Tokyo ne parviennent pas à mettre en place un approvisionnement conforme, comment pourront-ils laisser un héritage à la société japonaise pour qu’elle devienne plus durable ? » Pour sa défense, le comité d’organisation des Jeux olympiques a assuré respecter toutes les normes internationales, dont celles préconisées par le Forest Stewardship Council et le Marine Stewardship Council. Il a également annoncé son intention de tenir compte des demandes du WWF et de publier un rapport sur ses normes d’approvisionnement.

ActualitésVoir toutes les actualités