CONFEJES - 09/12/2019

Une vision stratégique pour la période 2019-2069

La francophonie sportive voit loin. Même très loin. Pour preuve la résolution prise en fin de semaine passée par la Conférence des ministres de la Jeunesse et des Sports de la francophonie (CONFEJES). Réunie à Dakar à l’occasion de son 50ème anniversaire, elle a annoncé préparer une une « vision stratégique » pour les cinquante prochaines années. Un plan 2019-2069 censé tracer les « grandes orientations » du demi-siècle à venir, selon son secrétaire général, Bouramah Ali Arouna. Les dirigeants de l’organisation francophone sont en train de réfléchir aux « capacités de mobilisation » qui doivent permettre à l’Afrique d’assurer une « participation massive et de qualité » lors des prochains grands rendez-vous internationaux, dont les Jeux de la Jeunesse 2022 à Dakar puis les Jeux de Paris 2024. « Les JOJ prévus au Sénégal en 2022 sont un défi pour l’Afrique, tous les pays africains doivent se mobiliser pour en faire les Jeux d’Afrique » en termes de qualité d’organisation et de participation, suggère Bouramah Ali Arouna. Parmi les chantiers prioritaires, la formation de cadres techniques, d’arbitres et d’officiels féminins, un secteur où l’Afrique accuse un grand retard sur le reste du monde.

ActualitésVoir toutes les actualités