Haltérophilie - 18/09/2019

L’Egypte hors jeu

L’hécatombe continue. La Fédération internationale d’haltérophilie (IWF) a rayé un nouveau pays de la liste des nations engagées aux championnats du monde, qui débutent ce mercredi 18 septembre à Pattaya, en Thaïlande. L’Egypte n’est plus autorisée à participer au rendez-vous mondial. En cause, le dopage. Encore et toujours. Ses haltérophiles avaient été testés lors d’un stage de préparation organisé en décembre 2016. Résultat : sept cas positifs, dont deux jeunes filles âgées de seulement 14 ans à l’époque des faits. Selon le règlement de l’IWF, un pays présentant au moins trois cas d’athlètes positifs au cours d’une même année risque la suspension. L’Egypte rejoint donc la longue liste des nations interdites de grandes compétitions internationales. Une liste où figure également la Thaïlande, qui organise les Mondiaux 2019 sans pouvoir y aligner un seul haltérophile.

ActualitésVoir toutes les actualités