— Publié le 19 juillet 2022

A six ans des Jeux, Los Angeles 2028 avance le temps

Événements Focus

Un hasard du calendrier, rien de plus. Les organisateurs des Jeux de Los Angeles 2028 ont annoncé officiellement, lundi 18 juillet, les dates du rendez-vous olympique et paralympique en Californie. La cérémonie d’ouverture des Jeux olympiques se déroulera le 14 juillet 2028, jour de la Fête nationale française. Un hasard du calendrier en forme de clin d’oeil, quatre ans après les Jeux de Paris 2024.

Dans le dossier de candidature, Los Angeles 2028 prévoyait les Jeux olympiques à cheval sur juillet et août (21 juillet au 6 août), puis les Jeux paralympiques eux aussi à cheval sur deux mois (22 août au 3 septembre). Mais, surprise, les organisateurs californiens ont avancé leur date.

Les Jeux olympiques se dérouleront du 14 au 30 juillet 2028. Ils seront les plus tôt de l’histoire pour Los Angeles, dont les deux événements olympiques avaient débuté respectivement le 30 juillet en 1932, puis le 28 juillet en 1984.

Pour les Jeux paralympiques, les Américains innovent également, avec des compétitions prévues du 15 au 27 août. Ils seront les premiers de l’histoire organisés en Californie.

Pour rappel, les Jeux de Paris 2024 se dérouleront du 26 juillet au 11 août pour la version olympique, puis du 28 août au 8 septembre pour le pendant paralympique.

Janet Evans, la multiple médaillée olympique en natation, aujourd’hui responsable des relations avec les athlètes à LA 2028, l’a expliqué lundi 18 juillet : “Aujourd’hui marque le compte à rebours officiel des Jeux olympiques et paralympiques LA28. Ils ne ressembleront à aucun autre, mettant en valeur le meilleur des sites exceptionnels et de la culture de niveau mondial de la Californie du Sud auprès des athlètes et des supporteurs. Cette étape rend les Jeux réels, pour chacun des athlètes qui s’entraînent pour réaliser leur rêve LA28, mais aussi pour tous les fans qui suivent l’aventure.”

Même promesse de grandeur chez Casey Wasserman, le président de LA28. Le Californien reprend un discours déjà entendu maintes fois pendant la phase de candidature : “Los Angeles est une ville ambitieuse aux possibilités infinies, où les Jeux seront à l’image de notre communauté. LA fournira la toile de fond parfaite pour accueillir le plus grand événement culturel, sportif et de divertissement du monde.

Tout sauf une coïncidence, l’annonce officielle des dates des Jeux est intervenue à l’occasion de la visite de Thomas Bach à Los Angeles. Le président du CIO avait débuté son périple américain la semaine passée à Birmingham, en Alabama, pour faire acte de présence aux Jeux Mondiaux 2022. Il l’a poursuivi plus à l’ouest avec une étape dans la future ville olympique.

Accompagné de Nicole Hoevertsz, la présidente de la commission de coordination des Jeux de LA 2028, Thomas Bach s’est offert une visite des sites. Elle ne lui a réservé aucune surprise, le dossier californien prévoyant pour l’essentiel d’utiliser des équipements déjà existants, y compris pour le village des athlètes, prévu sur le campus de l’Université de Californie du Sud (USC).

Le dirigeant allemand a également eu droit à une présentation sur le terrain de quelques-unes des initiatives et réalisations du programme PlayLA, dédié au développement de la pratique sportive chez les jeunes. Thomas Bach a pu ainsi vérifier que l’argent du CIO était dépensé comme écrit dans le contrat, l’instance olympique ayant accepté d’investir 160 millions de dollars dans le programme, en contrepartie de l’accord conclu avec Los Angeles pour renoncer aux Jeux en 2024 et accepter l’édition 2028.

Thomas Bach n’a pas retenu ses éloges : “Six ans avant la cérémonie d’ouverture des Jeux olympiques de Los Angeles 2028, il s’agit déjà d’un héritage significatif, qui fait une différence notable dans la vie de plus de 100 000 enfants. Ce programme va contribuer à attirer de nouveaux adeptes des sports olympiques, et à laisser un héritage sportif aux générations à venir.

Un héritage, déjà, six ans avant les premières compétitions. Très fort. Mais, timing moins heureux, le début du compte-à-rebours des Jeux de Los Angeles 2028 intervient au moment où le groupe NBCUniversal, détenteur des droits de diffusion jusqu’en 2032, se préparer à fermer sa chaîne olympique. Lancée en 2017, elle cessera d’émettre le 30 septembre.