— Publié le 8 juillet 2022

Pour les Jeux paralympiques, Paris 2024 joue l’équilibre

Événements Focus

Les dates étaient déjà connues, 28 août au 8 septembre. Le logo l’était également, puisque partagé avec les Jeux olympiques. Les premiers chiffres avaient été dévoilés. Mais le COJO Paris 2024 a levé jeudi 7 juillet un nouveau coin du voile sur les Jeux paralympiques, les premiers de l’histoire organisés en France : le calendrier des épreuves.

Que faut-il en retenir ? Une brassée de chiffres, pour commencer. A Paris, dans deux ans et quelques poignées de semaines, le rendez-vous paralympique rassemblera 22 sports, soit 23 disciplines, pour un total de 549 épreuves. Elle seront réparties sur 269 sessions.

La programme sera condensé en 11 jours de compétition, une journée de moins qu’aux Jeux de Tokyo 2020. Avantage, selon le COJO : proposer une affiche plus dense.

Autre chiffre : 3,4 millions de billets seront mise en vente. La billetterie ne débutera pas avant l’an prochain.

Pour le reste, l’événement se veut équilibré. Les organisateurs parisiens ont planché pendant plusieurs mois avec le Comité international paralympique (IPC), les fédérations internationales, l’Olympic Broadcasting Services (OBS), et les acteurs publics, dont la Délégation interministérielle aux Jeux olympiques et paralympiques (DIJOP) et Île-de-France Mobilités.

Nouveauté : le jour de la cérémonie d’ouverture, mercredi 28 août, sera exempt de toute compétition sportive. « Afin de permettre à l’ensemble des para athlètes qui le souhaitent de vivre ce moment unique« , explique le COJO. Il est acquis depuis la fin du mois dernier que la cérémonie d’ouverture se déroulera dans la capitale, comme son pendant olympique, sur la Place de la Concorde.

La suite ? Onze sports sont au programme dès la 1ère journée de compétition (J+1), le jeudi 29 août 2024. Elle distribuera les premières médailles, en natation, taekwondo et cyclisme sur piste.

La natation et l’athlétisme, disputés respectivement sur les sites de l’Arena Paris La Défense et au Stade de France, occuperont la place pendant la quasi-totalité des Jeux : du 30 août au 8 septembre pour l’athlétisme, avec le marathon en bouquet final (départ à La Courneuve et arrivée aux Invalides) ; du 29 août au 7 septembre pour la natation.

Le premier week-end des Jeux – samedi 31 août et dimanche 1er septembre – proposera le nombre record de 16 sports, sur les 22 inscrits au programme. Parmi eux, l’aviron à Vaires-sur-Marne. Le canoë, également disputé sur le bassin olympique de Vaires-sur-Marne, devrait profiter de l’exposition du second week-end des Jeux, du 6 au 8 septembre.

Les cinq sports collectifs – cécifoot, volleyball assis, basket fauteuil, rugby fauteuil et goalball – étrenneront un nouveau format. Ils mettront tous aux prises le nombre identique de huit nations, chez les hommes comme chez les femmes, pour une plus grande cohérence et une meilleure lisibilité.

La dernière journée, dimanche 8 septembre, proposera quatre sports (le marathon en athlétisme, le basket fauteuil, le canoë et l’haltérophilie), avant une cérémonie de clôture au Stade de France.

La parité ? Il faudra encore attendre. Sur le terrain de l’égalité des sexes, l’IPC accuse un train de retard sur le CIO, mais les choses avancent. A Paris 2024, les Jeux paralympiques présenteront un nombre record de 235 épreuves féminines, soit huit de plus qu’aux Jeux de Tokyo 2020.

Sur les 4 400 athlètes en compétition, au moins 1 859 quotas seront réservés aux femmes. La participation féminine pourrait ainsi quasiment doubler par rapport à celle des Jeux de Sydney 2000, où les femmes étaient un peu moins d’un millier (990). Précision: 339 quotas mixtes (femmes ou hommes) sont prévus pour Paris 2024.

Les sites, enfin. A ce jour, le rendez-vous paralympique ne soulève pas la moindre polémique, à la différence de son aîné olympique. Il bénéficiera de plusieurs lieux très cartes postales : l’Esplanade des Invalides pour le tir à l’arc ; le Champ de Mars, au pied de la Tour Eiffel, pour le cécifoot, le judo et le rugby fauteuil ; le parc du Château de Versailles pour l’équitation.

Le calendrier par épreuves des Jeux paralympiques de Paris 2024 sera dévoilé en fin d’année 2022.