— Publié le 2 mai 2022

En Australie, Thomas Bach distribue les louanges

ÉvénementsInstitutions Focus

Une page se tourne dans le sport australien. John Coates a rendu samedi 30 avril les clefs de son bureau de président du comité national olympique (AOC). Un bureau dont il connaissait tous les recoins les yeux fermés. Il en a occupé l’espace pendant 32 ans. Un record.

Pour le remplacer, les délégués du mouvement sportif australien n’ont pas vraiment hésité. Deux hommes se présentaient pour enfiler le costume de John Coates : Ian Chesterman, déjà dans la place au poste de vice-président, sept fois chef de mission de la délégation aux Jeux olympiques ; et Mark Stockwell, un ancien nageur triple médaillé aux Jeux de Los Angeles 1984, également connu comme époux de Tracy Caulkins, l’une des légendes de la natation américaine.

La bataille s’annonçait indécise. Elle ne l’a pas été. Ian Chesterman a été élu à la présidence de l’AOC avec 67 voix, contre seulement 26 votes en faveur de Mark Stockwell.

Une page se tourne, donc. Ian Chesterman conduira le mouvement olympique australien à l’aube d’une décennie qui s’annonce historique pour le pays, jusqu’aux Jeux d’été à Brisbane en 2032. Sa victoire a été saluée par Thomas Bach, venu assister à Sydney en invité d’honneur à la passation de pouvoir.

Le président du CIO s’est fendu d’un hommage personnel, mais destiné à l’ancien plutôt qu’au nouveau. “Dans le mouvement olympique, nous connaissons beaucoup de personnalités uniques, a suggéré Thomas Bach pour évoquer John Coates. Tu n’as peut-être pas la grâce et l’élégance de Cathy Freeman, tu n’as peut-être pas le dynamisme de Dawn Fraser, mais tu es vraiment quelqu’un d’exceptionnel. Tu as changé le visage du mouvement olympique en Australie. Tu es un champion, mon ami.

Très en verve, Thomas Bach n’a pas réservé ses louanges qu’au seul John Coates. Le dirigeant allemand a également partagé son enthousiasme à la perpective de travailler avec les Australiens pour les Jeux de Brisbane en 2032. A plus de dix ans de l’échéance, le boulot n’a pas encore vraiment débuté, le comité d’organisation ayant seulement tenu une seule réunion. Mais Thomas Bach est formel : les Australiens sont dans le vrai.

Nous ne sommes pas seulement satisfaits, nous sommes impressionnés et heureux, a insisté Thomas Bach. Nous prenons un départ vraiment merveilleux. Au CIO, nous sommes extrêmement impressionnés par la qualité du conseil d’administration du comité d’organisation, par sa diversité et l’accent qui est mis sur les athlètes et sur l’inclusivité avec la présence de deux autochtones au conseil d’administration. Cette lune de miel ne durera pas éternellement, comme nous le savons par expérience. Comme tout mariage, elle connaîtra des hauts et des bas, mais le respect et l’enthousiasme mutuels nous permettront de surmonter certains obstacles inattendus.

A bientôt 72 ans (il est né le 7 mai 1950), John Coates peut se préparer à vivre de très près la lune de miel et les années de mariage évoquées par Thomas Bach devant le mouvement olympique australien. Le CIO le rappelle dans un communiqué : il restera président honoraire du comité national olympique et vice-président du comité d’organisation des Jeux de Brisbane 2032.

L’information est révélée par le Guardian : John Coates a préparé lui-même sa présence à l’avant-poste de la préparation des Jeux de Brisbane 2032. Le quotidien britannique explique qu’il a rédigé sa propre lettre de recommandation, en avril 2021, pour siéger au comité d’organisation du rendez-vous olympique et paralympique.

Sa présence au conseil d’administration de Brisbane 2032 n’était en effet pas acquise une fois abandonnée sa fonction de président du comité national olympique. John Coates le savait. Selon le Guardian, l’Australien a pris les devants en faisant en sorte qu’un siège lui soit réservé en sa qualité de président honoraire de l’AOC.

Envoyé à Matt Carroll, le directeur général de l’AOC, le courrier préparé par John Coates assurait qu’il serait “difficile d’imaginer quelqu’un de mieux qualifié dans le monde du sport” pour être nommé au comité d’organisation des Jeux olympiques de 2032 à Brisbane.

John Coates aurait demandé que la lettre soit signée par Matt Carroll, puis transmise à Peter Sheehan et Mark Cushing, deux experts de BDO Consultancy, un cabinet comptable chargé de participer à la mise en place du comité d’organisation des Jeux de Brisbane.

Le courrier poursuit : “En conséquence, il vous est demandé d’inclure un poste de président honoraire à vie de l’AOC au sein de l’OCOG (le comité d’organisation des Jeux de Brisbane 2032) à compter de la fin de son mandat de membre du CIO.” La demande n’a pas reçu la moindre opposition.