— Publié le 19 août 2021

Avec WeThe15, le mouvement paralympique voit loin et grand

Institutions Focus

Les Jeux paralympiques de Tokyo changeront-ils le regard de la société sur les personnes en situation de handicap ? A cinq jours de la cérémonie d’ouverture (24 août au 5 septembre), l’IPC en fait le voeu. L’instance a lancé jeudi 19 août une campagne mondiale sans égale dans l’histoire du mouvement paralympique. Son nom : “WeThe15”. Traduisez, “Nous les 15”.

Le nom peut surprendre. Il s’explique par les chiffres. La planète recense actuellement 1,2 milliard de personnes en situation de handicap, selon les estimations des Nations Unies, soit 15 % de la population mondiale. La campagne lancée depuis Tokyo, présentée comme “le plus grand mouvement en faveur des droits humains“, a pour ambition de leur venir en aide.

Andrew Parsons, le président du Comité international paralympique (IPC), l’a expliqué jeudi 19 août lors d’une visioconférence organisée depuis la capitale japonaise : “WeThe15 aspire à devenir le plus grand mouvement de défense des droits des personnes handicapées, et à placer le handicap au cœur de l’agenda de l’inclusion, au même titre que la diversité raciale, sexuelle ou de genre. En réunissant plusieurs organisations internationales de premier plan et les 1,2 milliard de personnes handicapées dans le monde, nous pouvons faire une vraie différence. Et les Jeux paralympiques de Tokyo peuvent y contribuer en offrant à notre mouvement une tribune à l’échelle planétaire.”

La campagne “WeThe15” rassemble les quatre organisations sportives internationales du mouvement handisport : l’IPC, Special Olympics, la Fondation des Jeux Invictus, et le Comité international des sports pour les malentendants. Une première historique. Ensemble, elles veulent utiliser tous les rendez-vous de leurs calendriers sportifs pour relayer et partager le message.

Andrew Parsons l’explique : “WeThe15” n’ambitionne pas seulement de devenir le mouvement en faveur du handicap le plus vaste de l’histoire, il sera aussi le plus long. La campagne doit durer jusqu’en 2030, avec un thème spécifique chaque année, comme l’emploi ou l’éducation. “En nous associant aux Special Olympics, aux Jeux Invictus et aux Deaflympics, nous aurons au moins un événement sportif international majeur pour les personnes handicapées où afficher, chaque année jusqu’en 2030, les couleurs et le message de “WeThe15“, insiste le dirigeant brésilien.

La campagne sera relayée sur les réseaux sociaux. Elle bénéficie du soutien des plusieurs célébrités, dont David Beckham, Oprah Winfrey et le prince Harry, très impliqué dans la création des Jeux Invictus.

Pour son lancement, “WeThe15” a frappé fort. Plus de 125 monuments dans le monde ont été ou seront illuminés, jeudi 19 août, en violet, symbole de l’unité. L’Empire State Building à New York, le Colisée à Rome, la Tour Eiffel à Paris, la Sky Tower de Tokyo, en font partie.

Les Jeux paralympiques de Tokyo auront un impact, c’est une certitude“, avance Andrew Parsons, convaincu que l’événement pourrait être vu par quatre milliards de téléspectateurs dans le monde.

Sans doute. Mais la crise sanitaire n’aidera pas. Selon une enquête menée par Kyodo News, 95 % des villes japonaises qui avaient prévu des programmes d’échange avec les athlètes paralympiques avant ou pendant les Jeux de Tokyo ont annulé leurs projets ou, dans le meilleur des cas, les ont passés en mode virtuel.