— Publié le 16 décembre 2016

Pour 2026, la Suisse avance sur deux jambes

Candidatures Focus

La liste se réduit, mais l’ambition se renforce. Le comité olympique suisse (Swiss Olympic) peut continuer à rêver à une candidature aux Jeux d’hiver en 2026. Une candidature dont les contours ont pris une allure plus précise jeudi 15 décembre, date limite fixée par l’organisation helvétique pour le dépôt des dossiers.

Deux projets ont été déposés avant le 12ème coup de minuit. Deux dossiers a priori invités à poursuivre l’aventure. Le premier se présente comme le plus rassembleur. Désormais baptisé “Sion 2026, les Jeux au cœur de la Suisse”, il regroupe les dossiers initialement distincts du Valais, du canton de Vaud et de Berne. Il propose un dispositif de 14 sites sportifs et 4 sites non sportifs, très marqué par l’Agenda 2020, avec un nombre limité d’investissements et une utilisation massive d’infrastructures déjà existantes. Atout: la contribution de la région de 8 millions de francs suisses, exigée par Swiss Olympic dans son processus de candidature, est assurée. Il rayonnerait sur 4 cantons: Valais, Vaud, Berne et Fribourg.

L’autre dossier est porté par la région des Grisons. Il s’articulerait autour d’une ville-hôte qui serait Davos ou Saint-Moritz. Mais il reste encore, pour compléter le dossier, à soumettre à la population du canton l’idée d’un crédit de 25 millions de francs suisses. La consultation est prévue le 12 février 2017.

Prochaines échéances: une étude approfondie des deux dossiers par la “taskforce” de Swiss Olympic, suivie d’une réunion d’une journée, fin janvier ou début février 2017. La décision finale du comité national olympique est attendue le 7 mars prochain. Dans le cas probable où elle serait favorable à l’un des deux projets, la candidature aux Jeux d’hiver en 2026 devra encore être validée par le Parlement du sport, lors de sa réunion extraordinaire du 11 avril 2017.