— Publié le 16 décembre 2016

Le CIO et les Etats-Unis, plus partenaires que jamais

Événements Focus

L’événement est de taille. Il pourrait même se révéler décisif pour l’avenir à moyen terme du mouvement olympique. Jeudi 15 décembre 2016, le groupe NBCUniversal, le CIO et le comité olympique américain (USOC), ont annoncé par un communiqué commun le lancement “au second semestre 2017” d’une nouvelle chaîne de télévision aux Etats-Unis. Elle sera consacrée “aux sports, aux athlètes et aux récits olympiques.”

La nouvelle chaîne olympique annonce clairement son accent et sa couleur. Elle sera résolument américaine, toute entière dédiée à l’équipe US, ses héros et ses succès. Pour preuve son nom: “Olympic Channel: Home of Team USA”. Selon le communiqué des trois parties, cette collaboration “sans précédent vise à connecter les fans avec le mouvement olympique 365 jours par an”. Elle mettra l’accent sur “leurs équipes et athlètes américains préférés”.

Ses parrains, le CIO, l’USOC et le groupe NBCUniversal, ont levé le voile sur les détails de cette nouvelle chaîne. Elle sera accessible sur le câble. Elle pourrait débuter dès le mois de juillet 2017. Sa programmation comprendra “la diffusion d’événements en direct concernant divers sports olympiques d’été et d’hiver, ainsi que du contenu à thématique olympique produit par les trois parties, tel que des programmes originaux produits par des réalisateurs du monde entier à la demande de la chaîne olympique, de nombreuses séquences d’archives du CIO et de NBCU proposant des reportages et documentaires olympiques, ainsi que des émissions originales de Team USA fournies par l’USOC.” Copieux. A elle seule, la chaîne olympique devrait fournir environ 250 heures de programmes par an à sa petite sœur américaine.

Le concept n’a rien de très nouveau. L’USOC s’y était déjà essayé à plusieurs reprises, au cours des deux dernières décennies, mais sans succès. Cette fois, le terrain s’annonce nettement plus favorable. Le projet américain est présenté comme un “complément” à la chaîne olympique, la plateforme numérique lancée par le CIO le 21 août dernier, au soir de la cérémonie de clôture des Jeux de Rio 2016.

Il intervient à un moment où NBC ressent le besoin urgent de renforcer et rajeunir son public olympique, après des Jeux de Rio très rentables sur le plan commercial (250 millions de dollars de recettes publicitaires), mais à l’audience en baisse par rapport à Londres 2012. Le même sentiment d’urgence domine du côté du CIO, où tous les moyens sont bons pour séduire et fidéliser un public jeune.

L’argent? Mystère. Selon le Wall Street Journal, l’USOC aurait engagé 8 millions de dollars dans l’affaire. Silence radio au groupe NBCUniversal concernant la valeur de l’investissement. Gary Zenkel, le président de NBC Olympics, se borne à expliquer que le projet est englobée dans le pactole de 8 milliards de dollars dépensé par le groupe pour s’assurer les droits des Jeux jusqu’en 2032.

“Par ce nouveau partenariat des plus prometteurs avec l’USOC et NBCUniversal, nous nous assurerons que les publics américains sont plus étroitement liés au Mouvement olympique grâce à une expérience plus personnalisée”,  se félicite Mark Parkman, le directeur général de la chaîne olympique du CIO.”

“Le lancement du partenariat “Olympic Channel: Home of Team USA” est une occasion extraordinaire de promouvoir et de célébrer le sport olympique et paralympique 365 jours par an”, suggère Scott Blackmun, le directeur général de l’USOC.

“Nous sommes fiers de nous associer au CIO et à l’USOC pour concrétiser la vision d’Olympic Channel aux États-Unis”, assure Gary Zenkel, le président de NBC Olympics.

Reste une question: la création de cette nouvelle chaîne américaine, au deuxième trimestre de l’année 2017, servira-t-elle les intérêts de la candidature de Los Angeles 2024? Difficile de prétendre le contraire.