— Publié le 24 avril 2014

Au Maroc, le foot mène grand train

Événements Focus

Le football marocain peut se frotter les mains. A moins de neuf mois de la Coupe d’Afrique des Nations 2015 organisée dans le pays, tous les clignotants sont au vert. Les stades sont presque tous prêts. Et la préparation avance à bonne allure.

Une mission d’inspection de la Confédération africaine de football (CAF) a visité en début de semaine les quatre sites retenus pour l’événement: Rabat, Marrakech, Agadir et Tanger. Un tour du propriétaire que le vice-président de la CAF, Almamy Kabélé Camara, a conclu avec le sourire. Avant d’assurer en conférence de presse: “Le Maroc est prêt à accueillir la compétition dans les prochains 72 heures”.

Excessif? Un peu. Même si le dirigeant africain s’est dit impressionné par la “qualité des infrastructures sportives, routières, hôtelières et des installations médicales et aéroportuaires dont s’est doté le Maroc”, le dossier n’est pas entièrement bouclé. Il reste notamment à terminer les travaux de modernisation du stade de Rabat. Un chantier d’un montant de 18 millions d’euros qui devrait être achevé dans les cinq ou six prochains mois. En prime, le cahier des charges de la compétition continentale exige également la construction de deux terrains d’entraînement supplémentaires à Tanger.

Profitant de la venue au pays des émissaires de la CAF, le comité d’organisation de la CAN a joué le premiers de la classe en annonçant fièrement la constitution d’une “task force” regroupant trois pointures: le directeur général de l’Office national marocain du tourisme, Abderafï Zouiten, en charge de la promotion, le directeur général de l’Office national des chemins de fer, Mohamed Rabie Khlie, missionné sur la question du transport, et Abdelaziz Talbi, un ancien responsable au ministère de l’Économie et des finances, délégué sur le dossier budgétaire.

Reste une question, présentée comme décisive par la délégation de la Confédération africaine de football: le public. “Il faut que tout le monde soit mobilisé pour que l’affluence soit aux stades, même les jours où le Maroc ne joue pas”, a martelé Almamy Kabélé Camara. Le vice-président de la CAF n’a pas caché qu’il espérait une forte mobilisation de la presse pour “vendre l’image de l’Afrique” à l’étranger. Il a suggéré: “Nous allons agir auprès des joueurs afin de les inciter à sortir le meilleur d’eux-mêmes et offrir le spectacle souhaité lors des 32 matchs qui auront lieu durant la période de la compétition”.

Nouveauté de cette 30ème édition de la CAN, prévue du 17 janvier au 7 février 2015: une série de “Fans zones” sera installée dans les villes hôtes de la compétition. En outre, un plan de promotion avec des concerts et des spectacles sera programmé tout au long de la compétition.