- 08/04/2019

L’AMA souligne le 30ème anniversaire de la convention contre le dopage du Conseil de l’Europe

Athènes, le 5 avril 2019 – Le directeur général de l’Agence mondiale antidopage (AMA), Olivier Niggli, a prononcé le 4 avril 2019 un discours dans le cadre d’une conférence de deux jours à Athènes, en Grèce, afin de commémorer le 30e anniversaire de la Convention contre le dopage du Conseil de l’Europe (la Convention).

Cette année, il y a en effet trois décennies que la Convention a été ouverte à la signature – ce traité a maintenant été ratifié par l’ensemble des 47 pays membres du Conseil de l’Europe et par plusieurs autres États. Arrivée 10 ans avant la formation de l’AMA, la Convention a contribué à ouvrir la voie au travail de l’Agence en standardisant et en harmonisant les mesures visant à s’attaquer au dopage sur toutes les frontières.

Olivier Niggli a déclaré lors de la conférence que malgré le succès manifeste de la Convention et de nombreuses autres mesures de protection du sport propre, l’heure n’est pas à la complaisance.

« Sans l’ombre d’un doute, a-t-il dit, il reste encore beaucoup de travail à faire et d’améliorations à apporter. La lutte contre le dopage n’est pas statique. Elle évolue quotidiennement et aucun de nous ne peut se reposer sur ses lauriers. Ensemble, le Conseil de l’Europe, les États membres, l’AMA, l’UNESCO, le Mouvement sportif et tous les autres acteurs de la communauté antidopage doivent continuer d’avancer en améliorant leurs méthodes, leurs règles, leur science, leur supervision, leurs programmes d’éducation, leurs capacités d’enquête, et plus encore.

« L’apport des gouvernements, notamment ceux qui sont représentés à cette importante conférence, est primordial si nous voulons aller plus loin et réaliser des progrès. Nous avons besoin qu’ils fassent partie intégrante de l’équipe. Les sportifs nous rendent tous très fiers, jour après jour, grâce à leurs efforts acharnés, à leur excellence et à leur détermination. Ils sont des modèles pour la jeunesse et brandissent le drapeau de leur nation sur la scène mondiale. Nous leur devons notre plein engagement – celui de les protéger et de protéger le sport qui les anime.

« Au fil des années, l’AMA a travaillé très étroitement avec le Conseil de l’Europe sur un éventail de dossiers, notamment en ce qui a trait à la supervision de la conformité des programmes antidopage. Ce partenariat a permis une multiplication des expertises, qui bénéficie aux deux organisations dans leurs efforts respectifs visant à accroître leur efficacité tout en évitant le chevauchement des ressources.

« Au nom de l’AMA, je souhaite remercier l’Europe pour son dévouement, son investissement et ses efforts inlassables dans la protection du sport propre et de la société. »

ActualitésVoir toutes les actualités