USOPC - 22/05/2020

Coupes sombres dans les effectifs

La pandémie de coronavirus frappe de plein fouet le comité olympique et paralympique américain (USOPC). Selon Associated Press, l’organisation basée à Colorado Springs doit se résoudre à tailler dans ses effectifs. Contraint de réduire ses dépenses de 20% pour surmonter les effets du report des Jeux de Tokyo, l’USOPC prévoit de supprimer 51 emplois et d’en mettre 33 autres en disponibilité. Sarah Hirshland, sa directrice générale, en a informé cette semaine par courrier les différentes parties prenantes. Elle explique être « dépassée par l’ampleur du phénomène ». « Il nous faudra non pas des semaines, dit-elle, mais des mois pour nous en remettre. » Le courrier précise que 32 salariés de l’USOPC se sont vu offrir un rôle différent au sein de l’organisation, une perspective qui pourrait réduire le nombre de suppressions de postes. Le comité olympique américain, dont les effectifs se montent à environ 500 personnes sur l’ensemble du pays, n’a plus été contraint à une telle réduction des emplois depuis la crise financière de 2009. A l’époque, 54 postes avaient été supprimés.

ActualitésVoir toutes les actualités