Ski - 08/04/2020

Urs Lehmann se déclare

Un Suisse succédera-t-il à un Suisse à la présidence de la Fédération internationale de ski (FIS). Urs Lehmann, le champion du monde de descente en 1993, actuel président de la Fédération suisse de ski, a annoncé mardi 7 avril sa candidature pour le poste suprême. Il postule officiellement à la succession de son compatriote Gian Franco Kasper, président de la FIS depuis 1998. « C’est à la fois un grand honneur et une obligation pour moi de me présenter à la succession de Gian Franco Kasper, explique Urs Lehmann dans un communiqué de la fédération suisse. Il est important que la FIS, en tant qu’organisation faîtière internationale, assure la continuité, tout en apportant de nouvelles visions et idées pour l’ère post-Kasper. Je me sens prêt à relever ce défi. » A 51 ans, l’ancien skieur est le deuxième candidat déclaré, après Johann Eliach (65 ans), le milliardaire suédo-britannique propriétaire du groupe Head. Mais Sarah Lewis, l’actuelle secrétaire général de la FIS, pourrait également se présenter, tout comme Mats Arjes (52 ans), le vice-président de la FIS, à la tête du comité olympique suédois. L’élection était prévue le mois prochain à Pattaya, en Thaïlande. Elle a été reportée en raison de l’épidémie de COVID-19 et pourrait désormais se tenir à la fin du mois de septembre ou au début du mois d’octobre à Zurich. Gian Franco Kasper, 76 ans, a annoncé l’an passé qu’il ne solliciterait pas un nouveau mandat.

ActualitésVoir toutes les actualités