Aviron - 11/02/2020

L’aviron de mer proposé à Paris 2024

La Fédération internationale d’aviron (FISA) n’en démord pas : elle souhaite voir l’aviron de mer intégrer le programme olympique aux Jeux de Paris 2024. Son président, Jean-Christophe Rolland, l’avait révélé à FrancsJeux en mai dernier en marge de SportAccord à Gold Coast. Le Conseil de la FISA, réuni au début du mois à Budapest, a encore forcé le trait en réaffirmant très formellement son intention  de proposer au Congrès extraordinaire, prévu en octobre 2020, un programme olympique comprenant trois épreuves d’aviron de mer. Le CIO a récemment envoyé un questionnaire à toutes les fédérations internationales des sports olympiques d’été afin de connaître leurs souhaits pour les épreuves des Jeux de Paris 2024. Il doit être renvoyé avant le 28 février 2020, mais pourrait être modifié en fonction de la décision du Congrès extraordinaire de la FISA huit mois plus tard. A plus long terme, la FISA se penche déjà sur les épreuves olympiques aux Jeux de Los Angeles 2028, où les organisateurs envisagent de déplacer les compétitions à Long Beach, le site utilisé aux Jeux d’été en 1932. Seul ennui, mais de taille : le plan d’eau californien autoriserait seulement un parcours de 1500 m, au lieu des 2 000 m habituels.

ActualitésVoir toutes les actualités