Iran - 21/01/2020

Kimia Alizadeh a choisi l’Allemagne

Son choix est fait. Kimia Alizadeh, la seule médaillée iranienne aux Jeux de Rio 2016, poursuivra sa carrière sportive en Allemagne. Après avoir tourné le dos à son pays natal, la médaillée de bronze en taekwondo a fait escale aux Pays-Bas, dans la ville d’Eindhoven, où elle a poursuivi son entraînement pendant plusieurs semaines. Mais l’entraîneur national néerlandais, Mimoun el Boujjoufi, l’a confié à l’agence Reuters : « Kimia a décidé de continuer en Allemagne ». Selon la presse allemande, la jeune femme aurait choisi de poser ses malles à Hambourg, après avoir reçu des offres pour porter les couleurs des Pays-Bas, du Canada, de Belgique et de Bulgarie. A la mi-janvier, Kimia Alizadeh a annoncé sur son compte Instagram sa décision de quitter l’Iran. « Je fais partie des millions de femmes opprimées en Iran avec qui ils jouent depuis des années, a-t-elle écrit. J’ai porté tout ce qu’ils m’ont dit de porter. J’ai répété tout ce qu’ils m’ont ordonné de dire. Mais eux, ils ont mis mes médailles au crédit du respect du voile obligatoire. Aucune de nous n’a d’importance pour eux. »

ActualitésVoir toutes les actualités