Russie - 02/01/2020

Mariya Lasitskene ferme la porte

Le fossé ne cesse de se creuser, dans l’athlétisme russe, entre les athlètes et les dirigeants. Montrée du doigt sans la moindre nuance dans une lettre ouverte signée la semaine passée par trois champions du monde, Mariya Lasitskene, Anzhelika Sidorova et Sergey Shubenkov, la Fédération russe d’athlétisme (RusAF) croyait avoir fait un pas en avant en proposant aux signataires une réunion commune. Elle devait se dérouler le 10 janvier à Moscou. Et, selon les termes de la RusAF, permettre de « discuter des problèmes actuels et chercher les meilleures solutions. » Mais Mariya Lasitskene n’a pas tardé à réagir à la proposition de ses dirigeants. Elle a indiqué qu’une telle réponse de la RusAF était « un manque de respect » à son égard et qu’il était hors de question qu’elle rencontre les dirigeants de la fédération, pas plus le 10 janvier qu’à une date ultérieure. A l’évidence, la double champion du monde du saut en hauteur attend nettement plus de ses dirigeants qu’une énième réunion qu’elle anticipe sans réel impact sur la suite, au moment où le sport russe est sous le coup d’une suspension de 4 ans.

ActualitésVoir toutes les actualités