Paris 2024 - 04/11/2019

Premier coup de pioche au village des athlètes

Grand jour pour Paris 2024. Et, plus encore, pour la SOLIDEO, l’entité en charge de la livraison des ouvrages olympiques. Edouard Philippe, le Premier ministre, se déplace en Seine-Saint-Denis, ce lundi 4 novembre. Accompagné d’un bataillon de 11 ministres, il doit donner le coup d’envoi du chantier du village des athlètes des Jeux de Paris 2024. Situé sur un terrain de 51 hectares, à cheval entre Saint-Denis, Saint-Ouen et L’Ile-Saint-Denis, le futur lieu de résidence des athlètes s’annonce comme le chantier le plus pharaonique du dispositif olympique. Les travaux doivent durer plus de trois ans. Plus tôt dans la matinée, toujours à Saint-Denis, Edouard Philippe aura présider un comité interministériel sur les Jeux olympiques et paralympiques. L’occasion pour le gouvernement d’annoncer un solide catalogue de 170 mesures destinées notamment à laisser un héritage durable des Jeux dans le département. Certaines sont déjà connues, comme la création d’une cellule à Pôle Emploi dédiée aux postes liés aux Jeux, un système de défiscalisation pour faciliter le sport en entreprise, le plan « aisance aquatique » destiné à lutter contre les noyades, ou encore le plan vélo. Parmi les mesures nouvelles, citées par l’AFP, la création d’un label égalité hommes-femmes, un plan de formation de jeunes en service civique sur des missions d’accompagnement aux Jeux (10 000 par an à partir de 2020), ou encore la formation de 3 000 personnes en situation de handicap pour devenir bénévoles des Jeux.

ActualitésVoir toutes les actualités