Tokyo 2020 - 30/10/2019

Une décision présidentielle

La décision de déplacer le marathon et les épreuves de marche des Jeux de Tokyo 2020 vers la ville de Sapporo, sur l’île d’Hokkaido, aurait été prise par Thomas Bach lui-même, selon l’agence Kyodo News. Le CIO en aurait fait l’aveu à Yoshiro Mori, le président de Tokyo, quelques jours après l’annonce du projet. L’organisation olympique aurait justifié auprès du dirigeant japonais la soudaineté de l’annonce par sa volonté d’éviter un débat entre les pour et les contre qui, selon le CIO, aurait ralenti le processus. Toujours selon Kyodo News, le CIO aurait écarté pour des raisons de sécurité la proposition des Japonais, formulée en fin de semaine passée, d’avancer le départ du marathon à 5 h du matin, voire dès 3 h, dans l’espoir de le conserver dans la capitale. A un tel horaire, l’épreuve aurait été disputée pour l’essentiel en pleine nuit, au risque de provoquer des accidents parmi les athlètes, les spectateurs ou les médias. Selon les estimations du gouvernement métropolitain de Tokyo, déplacer le marathon et la marche vers Sapporo coûterait au moins 34 milliards de yens, soit environ 280 millions d’euros. Yuriko Koike, la gouverneure de Tokyo, a déjà prévenu qu’elle ne paierait pas un seul yen de cette somme.

ActualitésVoir toutes les actualités