World Athletics - 29/09/2019

Avalanche de contrats

Sebastian Coe vit à Doha des Mondiaux très occupés. Réélu la semaine passée pour un nouveau mandat de 4 ans comme président de l’IAAF (désormais appelée World Athletics), le Britannique consacre une partie de son temps à signer des contrats de partenariat. Pas forcément l’aspect le plus désagréable de la fonction. Après avoir décroché un accord de 10 ans avec le groupe Wanda pour la Ligue de Diamant, puis renouvelé pour une nouvelle décennie (jusqu’en 2029) le contrat avec Asics, Sebastian Coe a sécurisé deux autres partenariats. Le premier concerne TDK. Engagé avec l’IAAF depuis les Mondiaux d’Helsinki en 1983, où son nom apparaissait sur les dossards des athlètes masculins, le groupe japonais rempile pour un nouveau bail de 10 ans. Il accompagnera World Athletics jusqu’en 2029, soit cinq nouvelles éditions des Mondiaux en plein air. Dans la foulée, l’organisation internationale a annoncé le renouvellement de son partenariat avec l’Italien Mondo, numéro 1 mondial des pistes d’athlétisme. Il court jusqu’en 2024. Mondo équipera donc le stade des Mondiaux en plein air à Eugene en 2021, puis à Budapest en 2023. Il fournira également la piste des Mondiaux en salle l’an prochain à Nankin, en Chine.

ActualitésVoir toutes les actualités