MMA - 02/09/2019

L’IMMAF met en pause

Le temps de la réflexion pour l’IMMAF. L’organisation internationale en charge des arts martiaux mixtes (MMA) annonce dans un communiqué sa décision de reporter son procès contre l’AMA, programmé le 4 septembre 2019 devant le Tribunal d’arrondissement de Lausanne. Densign White, le directeur général de l’IMMAF, explique : « Notre conseil d’administration a été unanime dans sa décision de reporter de 4 mois l’audience devant la justice, afin de permettre à l’AMA de revoir la procédure qui pourrait nous permettre d’en devenir signataire. Nous voulons travailler en partenariat avec les principaux acteurs du mouvement sportif international. » L’IMMAF avait entamé des poursuites contre l’AMA après son refus de la reconnaître comme signataire du Code mondial antidopage. Sans cette première étape, l’organisation en charge du MMA ne peut pas prétendre à une reconnaissance de GAISF, elle même obligatoire pour une éventuelle reconnaissance par le CIO. L’IMMAF ambitionne de présenter le MMA comme candidat au titre de sport additionnel aux Jeux de Los Angeles en 2028.

ActualitésVoir toutes les actualités