Athlétisme - 29/08/2019

Briana Williams positive

Délicate fin d’été pour l’athlétisme. Après l’affaire Christian Coleman, la rubrique dopage se déplace vers la Jamaïque. Selon le Jamaica Gleaner, la jeune sprinteuse Briana Williams, seulement âgée de 17 ans, a été contrôlée positive à un diurétique. Le test a été effectué lors des championnats de la Jamaïque, en juin dernier à Kingston. Les échantillons A et B ont révélé la présence d’hydrochlorothiazide, un diurétique. L’avocat de la jeune athlète, sacrée championne du monde junior l’an passé sur 100 et 200 m, conteste toute prise de produit illicite de manière volontaire et défend la thèse de la présence du produit dans un médicament contre la grippe. « Je peux confirmer que ce médicament contenait un diurétique après avoir fait une analyse de notre côté, explique l’avocat. Pourtant, ce diurétique ne figurait pas parmi les ingrédients indiqués du médicament que Briana a pris en juin. Elle n’a pas commis de faute. » Briana Williams risque jusqu’à 4 ans de suspension.

ActualitésVoir toutes les actualités