Athlétisme - 22/08/2019

Une pilule contre la chaleur

L’information est révélée par le quotidien anglais The Telegraph : une pilule électronique censée protéger les athlètes des risques liés aux grosses chaleurs sera expérimentée aux Mondiaux d’athlétisme à Doha (27 septembre au 6 octobre). Les athlètes qui accepteront de participer à l’expérience devront avaler leur pilule quelques heures avant leur épreuve. Sa technologie permettra de mesurer avec précision la température corporelle pendant l’effort et les réactions de l’organisme en situation de surchauffe. La pilule a été développée Yannis Pitsiladis, un professeur des sciences du sport à l’Université de Brighton. Il a travaillé en collaboration avec le CIO et l’IAAF. En cas de succès, le procédé sera utilisé sur les épreuves d’endurance, l’an prochain, aux Jeux de Tokyo 2020. Selon une source à l’IAAF, citée par The Telegraph, la pilule ne présente pas le moindre danger pour l’organisme. Elle aurait été testée, avec des résultats très prometteurs, par plusieurs fédérations nationales.

ActualitésVoir toutes les actualités