Athlétisme - 11/06/2019

La Russie en reprend pour trois mois

Les mois passent, mais rien ne change. Le Conseil de l’IAAF a maintenu la suspension de la Russie. Pour la 11ème fois depuis novembre 2015, les athlètes russes sont interdits de compétitions internationales sous leurs propres couleurs. Le rapport de la task force sur le dopage en Russie a noté deux points positifs : le remboursement par la Fédération russe d’athlétisme (RusAF) à l’IAAF des frais générés par le traitement du scandale antidopage (2,8 millions d’euros), et l’accès aux données du laboratoire de Moscou. Un progrès, donc, mais jugé insuffisant pour lever la suspension. Dans le même temps, la task force dirigée par Rune Andersen s’est dit « troublée » par les récentes révélations de l’agence Reuters sur des entraîneurs continuant à exercer après avoir été suspendus pour dopage. La suspension de la Russie est prolongée au moins jusqu’au prochain Conseil de l’IAAF, prévu en marge des Mondiaux à Doha (27 septembre au 6 octobre). La participation d’une délégation russe au rendez-vous mondial devient très hypothétique.

ActualitésVoir toutes les actualités