Tennis de table - 05/06/2019

Weikert ne veut plus des Jeux Européens

Coup dur pour les Jeux Européens 2019 à Minsk. Thomas Weikert, le président de la Fédération internationale de tennis de table (ITTF), a confié à la station de radio allemande Deutschlandfunk ses doutes quant à l’intérêt et au concept de l’événement multisport continental. Il remet surtout en question le fait que ces deuxièmes Jeux Européens, comme les premiers quatre ans plus tôt à Bakou, serviront de sélection aux Jeux de Tokyo 2020 (les vainqueurs des simples, hommes et femmes, gagneront leur billet pour le prochain tournoi olympique). Pour Thomas Weikert, il aurait été plus pertinent d’inclure les prochains championnats d’Europe par équipes, prévus en septembre 2019 à Nantes (France), dans le processus de sélection aux Jeux de Tokyo 2020. Très critique à l’égard des Jeux Européens, le dirigeant allemand a expliqué que l’ITTF n’avait obtenu aucune retombée financière de l’édition 2015 à Bakou. Selon lui, le tennis de table aurait tout intérêt à rejoindre plutôt les championnats d’Europe multisports, dont la deuxième édition doit se tenir en 2022.

ActualitésVoir toutes les actualités