IAAF - 05/06/2019

Bientôt la contre-attaque

Le feuilleton des athlètes hyperandrogènes devient quotidien. L’IAAF a annoncé mardi 4 juin, via un communiqué, son intention de se défendre devant le Tribunal fédéral suisse qui a suspendu de façon « super-provisoire », et seulement pour Caster Semenya, son règlement lié aux athlètes hyperandrogènes. L’IAAF indique dans son communiqué avoir reçu mardi à 15 h la notification de la décision de la cour suprême suisse. Elle précise que cette décision a été prise ex parte, c’est-à-dire sans la présence de l’IAAF. La fédération internationale annonce également qu’elle va présenter des arguments à la justice suisse afin d’inverser sa décision « super-provisoire ». Curieusement, le communiqué de l’IAAF ne mentionne pas le nom de Caster Semenya. Il fait seulement référence à « la personne ayant fait appel ».

ActualitésVoir toutes les actualités