Athlétisme - 31/05/2019

Caster Semenya a fait appel

Caster Semenya ne baisse pas les bras. L’athlète sud-africaine a déposé mercredi 29 mai un appel devant la justice suisse du jugement du Tribunal arbitral du sport (TAS) sur le nouveau règlement de l’IAAF concernant les athlètes hyperandrogènes. « Je suis une femme et une athlète de classe mondiale. L’IAAF ne me droguera pas ou ne m’empêchera pas d’être ce que je suis », a-t-elle écrit dans son appel, déposé devant la Cour suprême fédérale suisse. Caster Semenya doit s’aligner sur 2 000 m le 11 juin au meeting de Montreuil, en France. Dans l’attente des résultats de son appel, elle opte pour une distance non couverte par le règlement de l’IAAF. La Burundaise Francine Niyonsaba, une autre athlète hyperandrogène, vice-championne olympique et du monde sur 800 m, disputera elle aussi le 2 000 m au meeting de Montreuil.

ActualitésVoir toutes les actualités