Événements - 21/02/2020

A défaut de Pékin, SportAccord se pose à Lausanne

Les choses n’ont pas traîné. Une semaine jour pour jour après le renoncement de Pékin, Lausanne a été désignée pour recevoir la prochaine édition de SportAccord. Elle se déroulera dans la capitale olympique aux dates initiales, du 19 au 24 avril 2020. Très fort.

Quatre ans après l’édition 2016, les Suisses du canton de Vaud remettront le couvert. Ils le referont une nouvelle fois avec des manières de pompier. En 2016, Lausanne avait remplacé Sotchi, en Russie, censée recevoir la convention internationale trois années consécutives. Après une édition 2015 marquée par une tentative de coup de force de Marius Vizer, le président de la Fédération internationale de judo (IJF), les Russes avaient mis les pouces. Lausanne avait hérité de l’événement.

Le scénario se répète cette année. Mais, cette fois, les Suisses récupèrent SportAccord à deux mois de la date. Les autorités de la ville ont fait acte de candidature avant même le renoncement officiel de Pékin. Ils ont confirmé leur intention.

Le prochain sommet mondial du sport se déroulera au SwissTech Convention Centre, où avait déjà eu lieu SportAccord en 2016. Le complexe a accueilli en début d’année la session du CIO.

Commentaire de Raffaele Chiulli, le président de SportAccord : « Lausanne est un lieu de rencontre privilégié pour les dirigeants sportifs et économiques. Nous sommes impatients de présenter un autre SportAccord réussi dans cette ville dynamique et dans ce court laps de temps. »

« En sa qualité de capitale olympique, Lausanne est fière d’accueillir l’édition 2020 de SportAccord et se réjouit de soutenir les organisateurs pour faire de cet événement un succès majeur, explique le maire de Lausanne, Grégoire Junod. Nous allons ouvrir nos portes à la famille sportive internationale avec un immense plaisir. »

En héritant de SportAccord, Lausanne récupère le lot complet, dont l’assemblée générale de l’ASOIF (association des fédérations internationales des sports olympiques d’été), et celle de GAISF. Une habitude.

A moins de deux mois de l’événement, le tenue de SportAccord à Lausanne s’apparente maintenant à une course de vitesse. Les organisateurs ont précisé que les partenaires, exposants et délégués inscrits à Pékin seraient prochainement contactés. Les pré-inscriptions seront ouvertes dès lundi 24 février.

Avec ce nouvel événement, le calendrier sportif à Lausanne rajoute une nouvelle ligne. Après les Jeux d’hiver de la Jeunesse, au mois de janvier, la ville suisse doit recevoir les championnats du monde de hockey-sur-glace et pétanque.

ActualitésVoir toutes les actualités