— Publié le 19 janvier 2017

Dans les sondages, Budapest 2024 prend son envol

Candidatures Focus

Sa campagne de communication internationale n’a pas encore débuté. En vertu des règles du CIO, elle devra attendre le 3 février 2017, date de la remise du troisième et ultime dossier de candidature. Difficile, donc, d’en anticiper l’impact et la portée. Mais une chose est sûre: Budapest 2024 a réussi sa percée nationale.

L’équipe hongroise, en concurrence avec Los Angeles et Paris dans la course aux Jeux, a publié les résultats de son dernier sondage d’opinion. Ses chiffres laissent peu de place au doute: l’idée olympique fait son chemin parmi la population.

L’enquête a été réalisée par téléphone entre le 30 novembre et le 10 décembre 2016 par l’institut Kód Kft, auprès de 1 014 personnes. Un échantillon qualifié de « représentatif » de la population du pays. L’équipe de Budapest 2024 met en avant un chiffre jugé le plus significatif: au cours des six derniers mois, le soutien de la population hongroise au projet olympique et paralympique de la capitale a enregistré une hausse de 12%. Respectable. Ils étaient 51% à se déclarer favorables à la candidature au début de l’été, avant les Jeux de Rio 2016. Ils sont aujourd’hui 63%, parmi les Hongrois âgés de 18 ans et plus, à lui exprimer son soutien.

Sans grande surprise, les autres chiffres du sondage se révèlent tous à l’avenant. La notoriété de Budapest 2024 ne fait plus aucun doute: 95% des Hongrois en auraient aujourd’hui entendu parler. Sa popularité s’avère la plus forte parmi la population de la capitale (plus de la moitié des habitants de Budapest se déclarent pour le projet), et plus encore chez les plus jeunes des adultes sondés. Le soutien atteint 71% parmi la tranche d’âge 18-29 ans.

Commentaire de Balázs Furjes (photo ci-dessous), le président du comité de candidature: « Les athlètes olympiques sont considérés comme des héros et des modèles en Hongrie. Les Jeux olympiques à Budapest contribueront à inspirer une nouvelle génération de jeunes en Hongrie, en Europe centrale et dans le reste du monde. »

Parmi la volée de chiffres dévoilés par l’équipe hongroise, il ne s’en trouve aucun pour démentir la pertinence du projet. Normal et attendu. Mais les plus intéressants concernent l’opinion que se font les Hongrois de leurs chances et de l’intérêt de disputer la victoire à Los Angeles et Paris. Preuve que la confiance monte, 54% des personnes interrogées croient que la capitale hongroise peut décrocher le gros lot. Ils sont 77% à estimer que la candidature aura été une bonne chose, quelle que soit l’issue de la course. Enfin, 86 à 90% des sondés estiment que les Jeux en 2024 contribueraient à positionner Budapest sur la carte du monde et à booster son impact touristique.

Un seul chiffre se révèle à la baisse, mais lui aussi donne le sourire à Balázs Furjes et son équipe. Il concerne la faisabilité économique du projet. En début d’été, 43% des personnes interrogées pensaient que les Jeux constituaient un trop gros morceau pour l’économie hongroise. A l’évidence, cette crainte recule, puisqu’ils ne sont plus que 34% à estimer que le pays y laisserait des plumes. A Budapest, au moins, l’Agenda 2020 semble à peu près compris.